imageAujourd’hui, je vous propose un vrai dépaysement par l’assiette… Enfin. Le bol plutôt ! ^^

Ces derniers mois, les changements de mon alimentation pourraient se résumer à : plus végétal, plus local, plus bio. D’ailleurs, on a franchi une nouvelle étape vers notre boboïsation suprême, ça y est, on est abonnés à un panier de légumes ! 🙂 Désormais, tous les mardis, on reçoit un sublime (et très lourd !) panier de légumes bio, que produit une agricultrice du village voisin… J’aiiiiime !

Mais bon, il faut bien une exception à la règle. De temps en temps, je pète un plomb, et j’explose mon bilan carbone en courant dans mon supermarché asiatique préféré. Bah oui, personne n’est parfait et surtout pas moi. Il y a un rayon de légumes frais où j’en prends plein les mirettes : curcuma frais, choux aux noms insensés, aromatiques improbables et… racine de Lotus. C’est ma caverne d’Ali Baba. ^^

Cette semaine, j’y ai donc dégoté une racine de Lotus… Ah… Je savais que c’était joli à la découpe… Mais c’est tout ! Je vous propose donc aujourd’hui deux versions de soupe, une très épurée façon resto Japonais, pour accompagner par exemple un plateau de makis, et une plus consistante (plus de légumes et des nouilles ramen) pour un vrai plat complet.

Si vous n’avez pas de racine de lotus, vous pouvez quand même réaliser cette soupe, car le lotus est très neutre en goût et ne change pas vraiment le résultat final… Mais bon… Visuellement, ça en jette non ???

On y va ?
image

Ingrédients : Pour 4 bols

  • 4 cuillères à café de pâte miso ou à défaut 8 cuillères à soupe de sauce soja
  • 1 racine de lotus de 10cm de long
  • 8 champignons noirs ou 12 pour la version « plat complet »
  • 1 botte de chou pak-choi, ou 2 pour la version « plat complet »
  • 4 brins de ciboule, à défaut 1 oignon blanc et de la ciboulette
  • Quelques brins de coriandre émincés
  • 100g de tofu, idéalement du tofu Japonais (c’est celui qu’on trouve au resto de sushis, avec une texture comme un flan, moins dense que le tofu habituel. Mais si vous n’en avez que du classique : ce n’est pas grave!)
  • 1/4 de cuillère à café de poivre
  • Pour la version « plat complet » : 100g de nouilles Ramen, ou de pâtes chinoises instantanées, à défaut.

image

Préparation : 

  1. Peler et couper la racine de lotus en tranches fines de 0.5cm d’épaisseur.
  2. Rincer les champignons noirs à l’eau claire.
  3. Délayer le miso dans quelques cuillères à café d’eau chaude.
  4. Dans une cocotte à fond épais, mettre les tranches de lotus et les champignons.
  5. Ajouter 2 litres d’eau, le miso (ou la sauce soja) et le poivre.
  6. Faire cuire à petits bouillons 30 minutes.
  7. Pendant ce temps, émincer le chou, la ciboule et la coriandre.
  8. Couper le tofu en dés.
  9. Ajouter le chou et la ciboule dans la cocotte.
  10. Laisser cuire 5 minutes au moins.
  11. Si vous avez opté pour l’option « plat complet », faire cuire les nouilles ramen dans une casserole d’eau bouillante, 3 minutes. Egoutter.
  12. Disposer au fond de 4 bols les dés de tofu, éventuellement les nouilles ramen, puis les légumes et le bouillon de la cocotte. N’oubliez pas de faire figurer fièrement une rondelle de lotus en bonne place dans votre bol.
  13. Parsemer de coriandre émincée.

C’est prêt !!! Vous pouvez laisser à disposition de vos convives de la sauce soja pour rectifier l’assaisonnement. A vos baguettes !

imageBon appétit ! Si ça vous a plu, vous pouvez me suivre sur Facebook, Végémiam, Food Reporter, Recettes de cuisine, Cuisine VGHellocoton ou Pinterest !

1 COMMENT

Répondre à Cyril L Cancel reply