image

Bonjour tout le monde…

J’espère que tout va bien chez vous. Ici, de jolies cernes sous les yeux et un petit bébé qui grandit… 🙂

Je continue avec vous ma série de recettes « de base » en cuisine végétale. Je me suis attaquée à la réalisation d’une pâte feuilletée 100% végétale !!! Exit le beurre donc, et allons-y pour la margarine ! Et voilà de quoi réaliser galettes des rois, tourtes, tartes salées ou sucrée, chaussons aux pommes, biscuits apéritif…

Alors, réaliser sa pâte feuilletée végétale & maison, c’est compliqué ? Pas vraiment, et je vous ai même fait un petit tutoriel… 🙂 Par contre, il faut savoir que la margarine est naturellement moins ferme que le beurre, et se ramollit très vite à température ambiante. Cette recette ne présente pas de difficultés techniques, il faut juste bien respecter le temps de repos au frigo entre chaque étape. Le temps de travail « effectif » est vraiment raisonnable, mais il vous faudra compter 4h environ en incluant les temps de pose… La bonne nouvelle c’est que vous pouvez tout à fait réaliser cette pâte la veille, en congeler une partie pour une utilisation ultérieure… Bref, facilitez-vous la vie !

On y va ?

Ingrédients : Pour 2 pâtes feuilletées, c’est à dire 2 tartes, ou 1 galette généreuse ou 1 tourte bien gourmande !

  • 400g de farine
  • 300g +40g de margarine
  • 20cl d’eau froide (pensez à mettre l’eau au frigo avant de réaliser la recette)
  • Pour une pâte sucrée : 30g de sucre.

Préparation : image

  1. Mélanger au robot de préférence (ne réchauffe pas la pâte, contrairement à vos mains) ou à la main, la farine, les 40g de margarine, l’eau, et éventuellement le sucre. Vous obtenez une jolie boule. Mettez la boule de pâte 30 minutes au frigo.
  2. Après 30 minutes, abaisser la pâte au rouleau pour obtenir une plaque de 5mm d’épaisseur.
  3. Étaler la margarine entre 2 feuilles de papier cuisson sur une surface équivalente à la moitié de la pâte.
  4. Disposer la margarine sur une moitié de pâte.
  5. Rabattre la moitié libre de la pâte sur la margarine et pincer les bords pour les souder.
  6. Étaler au rouleau pour « allonger » la pâte verticalement.
  7. Replier 1/3 de votre pâte vers le milieu.
  8. Replier le dernier tiers. Vous obtenez un rectangle de pâte de 3 épaisseurs.
  9. Tourner la pâte d’un quart de tour et recommencez :
  10. Étaler au rouleau pour « allonger » la pâte verticalement.
  11. Replier 1/3 de votre pâte vers le milieu.
  12. Replier le dernier tiers. Filmer la pâte et mettre au frigo 1h.
  13. Au bout d’une heure de repos, répéter les étapes 6 à 12. Filmer la pâte et mettre au frigo 1h.
  14. Enfin, répéter une dernière fois les étapes 6 à 12. Filmer la pâte et mettre au frigo 1h.

Bravo, vous avez bien travaillé ! C’est prêt ! Vous pouvez utiliser votre pâte tout de suite, ou le lendemain, ou encore la congeler…

A vous les jolies recettes ! 🙂

PS : Si vous avez une folle envie de galette frangipane… C’est par ici !

Bon appétit ! Si ça vous a plu, vous pouvez me suivre sur Facebook, Végémiam, Food Reporter, Recettes de cuisine, Cuisine VGHellocoton ou Pinterest !

12 COMMENTS

  1. 400g de farine >>question: c’est combien en ML (mililitres ou en tasse ?)
    300g +40g de margarine >>: même question en ML ou en tasse ?
    20cl d’eau froide >> même question en ML ou en tasses?
    Pour une pâte sucrée : 30g de sucre.>> meme quesiton en NL ou en Tasse ?
    Car je ne comprend rien en gramme, je suis au québec et je fais toujours les recettes en ML ou en tasse. Je nutilise pas les convertiseurs car il y en n’a pleins et souvent ce n’est jamais pareille. Merci

  2. Question qui peut paraître bête…
    Après l’étape 12, la pâte est minuscule, du coup faut la re-aplatir à 5mm et ensuite on peut l’utiliser pour 2 tartes ?

  3. Mon expérience avec cette recette a été une catastrophe totale.
    L’étape 6 a été un massacre. Les 300g de margarine ont vite fait de percer ma pâte.
    Tout l’appareil était bon à jeter.

    Je retenterai le coup en étalant la margarine entre chaque étape de pli.

    • Bonjour Antoine, Je suis bien désolée de ce qui s’est passé ! Avez vous bien étalé la margarine entre 2 feuilles de papier sulfurisé à l’étape 3, avant de la disposer sur la pâte ?

      • Bonjour Elsa,

        Même résultat qu’Antoine : catastrophe totale, dès l’étape 6.
        Votre question est cependant très intéressante : jugeant que la margarine était bien assez malléable en l’état, j’ai zappé l’étape 2 et tartiné la margarine directement sur la pâte à l’étape 4 (elle était vraiment *très* malléable).

        Ayant envie de galette, plein d’espoir (et surtout, muni de 500 g de margarine dont je ne savais que faire), j’avais augmenté les doses de 50% :
        – 600 g de farine (de petit épeautre, complète type 150 : je n’avais que ça sous la main)
        – 60 g de margarine (Rapunzel « Soma ») à l’étape 1, puis 440 g tartinée à l’étape 4. Le volume de margarine m’a horrifié, j’avais l’impression qu’il y en avait au moins deux fois trop.
        – 30 cl d’eau
        – 45 g de sucre blond

        Ratage complet : j’essaie encore de sauver l’appareil pour en faire une pâte de type indéterminé, mais l’appareil est hyper gras et adhère à toute surface sur laquelle j’essaie de l’abaisser – le nettoyage est ensuite un cauchemar tellement la surface est grasse. Je devrais peut-être rajouter PLEIN de farine ?

  4. bonjour

    ce commentaire est pour la galette des rois rolling veggie, l’huile de palme est très mauvaise pour la santé, je ne sais pas si vous le savez ( je ne vous fais pas la leçon ) moi j’y suis allergique bonne journée

  5. Bonjour,
    Moi aussi la margarine a percé la pâte mais j’ai respecté l’étape 3. Cela dit, cela ne m’a pas empêché de continuer donc cela ne doit pas être si catastrophique que ça…
    Je vous raconte la suite, tout à l’heure !

LEAVE A REPLY