image

« Un weekend à Rome… Tous les deux sans personne… » Aujourd’hui, au moins dans l’assiette, nous partons… En Italie ! Et pas seulement sur mon blog, puisque la cuisine italienne est à l’honneur pour la nouvelle édition du Foodista Challenge !

Le foodista challenge, c’est un défi culinaire créé par Stéphanie du blog Cuisine moi un mouton, qui rassemble chaque mois des dizaines de blogueurs… Il s’agit de proposer une recette autour d’un thème, ainsi que deux éléments imposés parmi un ingrédient, une couleur, un pays, une lettre (un de vos ingrédients principaux devra commencer par cette lettre), ou une indication de décor.. Chacun propose une recette le jour J, et à l’issue du défi, une marraine ou un parrain est désigné pour organiser l’édition suivante !

Le mois dernier, Valérie du blog I love cakes a choisi Déborah du blog Maman pâtisse qui est donc notre marraine pour cette 15e édition !!!

Pour mémoire, voici les sublimes thèmes des autres éditions… :
– Foodista Challenge #1 : Steph de Cuisine moi un mouton : Cupcakes & muffins
– Foodista Challenge #2 : Lucie de Goulucieusement : Goûter d’automne
– Foodista Challenge #3 : Aude de Contes et Délices : Le Brunch
– Foodista Challenge #4: Julia de Les Cookines : Les recettes cosy de Scandinavie
– Foodista Challenge #5: Anaïs de Lemon and Sardine : Un zeste de Méditerranée
– Foodista Challenge #6: Nath de Pourquoi je grossis… : Petits délices… pour grands gourmands
– Foodista Challenge #7: Gordana des Recettes à gogo : Préparons nos picnics de printemps
– Foodista Challenge #8: Audrey de Cooking n co : Saveurs d’Asie
– Foodista Challenge spéciale : Steph de Cuisine-moi un mouton et le magazine Pâtisseries & compagnie : Le printemps
– Foodista Challenge #9 : Adeline de Cook’N Blog : Et si on se rafraîchissait avec des glaces ?
– Foodista Challenge #10 : Margaux de Verveine citron : La tarte aux fruits
– Foodista Challenge #11 : Gwen de Tisser Pâtisser: La Vanille en veux-tu en voilà
– Foodista Challenge #12 : Cyrielle de Cyrielle Gourmandise : Autour d’un Tea Time
– Foodista Challenge #13 : Maeva de Cook a life ! by Maeva : Et si on en rajoutait une couche ? 
– Foodista Challenge #14 : Valérie de I love cakes : La magie de Noël

Et ce mois-ci alors ??? J’adore le thème de Déborah, qui me rappelle une escapade à Rome avec mon amoureux en septembre dernier… et en plus, la cuisine italienne est une des plus facile à « végétaliser »… Je me suis donc régalée à la préparer (et à la dévorer, aussi !) !

Le thème de cette édition est donc : La dolce vita !

Nous avions deux contraintes :

  • Un pays : l’Italie… L’occasion de m’essayer à la réalisation d’un de mes plats italiens préférés, les gnocchis maison, une première pour moi !
  • Un décor : du vert,du blanc, du rouge soit dans votre plat grâce aux ingrédients, soit en décor ! Pour moi, ce sera : un pesto de roquette pour le vert, les gnocchis pour le blanc, et une sublime assiette pour… le rouge !

On y va ?

image

Ingrédients : Pour 4 personnes

Pour les gnocchis :

  • 550g de pommes de terre pour purée (poids cru avec la peau, ce qui devrait donner 500g une fois cuites et pelées).
  • 350g de farine
  • 1 cuillère à café de sel ou d’herbamare.

Pour le pesto : NB : Les quantités données permettent de réaliser le double de la quantité nécessaire à l’accompagnement des gnocchis. J’aime réaliser un peu plus de pesto que nécessaire pour le réutiliser dans la semaine dans une autre recette (cf. quelques idées en fin d’article). De plus, la quantité plus importante facilite également le broyage au blender). Cela dit, vous pouvez diviser les quantités par 2 si vous le souhaitez.

  • 100g de roquette
  • 50g d’huile d’olive
  • 30g d’huile de noix ou de noisette (si vous n’en avez pas, rajouter 30g d’huile d’olive)
  • 100g de pignons de pin
  •  1 gousse d’ail
  • 1 cuillère à café de sel ou d’Herbamare.

Pour le service :

  • 1 citron vert.

image

Préparation : 

  1. Laver et cuire vos pommes de terre à l’eau ou à la vapeur, avec la peau, jusqu’à ce qu’elles soient tendres, soit 30 minutes environ, ou davantage en fonction de la taille des pommes de terre.
  2. Pendant ce temps, préparer le pesto : Faire dorer les pignons à sec dans une poêle.
  3. Hacher l’ail, et le faire brièvement revenir à la poêle à feu doux dans l’huile d’olive.
  4. Mettre les pignons, l’ail, l’huile, la roquette et le sel dans le blender et hacher à pleine vitesse. Le pesto est prêt !
  5. Quand elles sont cuites, égoutter et laisser refroidir les pommes de terre.
  6. Les peler et les réduire en purée.
  7. Saler. Mélanger.
  8. Ajouter la farine en trois fois, et pétrir pour bien incorporer la farine. On dirait vraiment au début qu’il y a trop de farine par rapport à la quantité de pommes de terre mais vous verrez, ça marche.
  9. Quand vous obtenez une belle boule, prélever une poignée de pâte et réaliser un boudin d’1.5cm de diamètre environ, sur votre plan de travail préalablement fariné
  10. Couper le boudin tous les cm, de manière à obtenir des bouts de pâte de taille équivalente.image
  11. Procéder de même jusqu’à épuisement de la pâte.
  12. Rouler brièvement chaque petit bout de pâte entre les paumes de vos mains de manière à en faire de petites boules.
  13. A l’aide de 2 fourchettes, faites tourner chaque petite boule avec une légère pression, de manière à creuser de petits sillons dans vos gnocchis.image
  14. Réserver les gnocchis sur un linge.image
  15. Faire bouillir de l’eau dans une grande casserole.
  16. Quand l’eau bout, faire cuire les gnocchis en 3 fournées, pour éviter qu’ils ne collent.
  17. Au bout de 2 minutes environ, ils remontent à la surface, ils sont donc cuits.
  18. Les retirer de la casserole à l’aide d’une écumoire, et les déposer dans un saladier.
  19. Mélanger au pesto sans attendre, pour éviter que les gnocchis ne se collent entre eux.image

C’est prêt ! Ce n’est pas très traditionnel, mais cette recette est somptueuse lorsqu’on arrose les gnocchis d’un filet de jus de citron vert au moment du service.

Vous pouvez utiliser le pesto restant avec des pâtes dans la semaine qui suit son élaboration, ou, plus original, pour élaborer des pizzas au pesto et aux champignons !

Bon appétit ! Si ça vous a plu, vous pouvez me suivre sur Facebook, Végémiam, Food Reporter, Recettes de cuisine, Cuisine VGHellocoton ou Pinterest !

image

Envie de Dolce Vita ? C’est par ici :

Maman pâtisse – Les trois madeleines – Envie d’une recette végétarienne ? – Douceurs maison osez la gourmandise – Maman Adèle aux fourneaux – Yellowmustard – Cali-no-box – Celinblog – Cuisine moi un mouton – Le blog de Savanna – Cuisine Voozenoo – Deviously Sweet Pastries – Sab’n’Pepper – A ‘Mag’ Table – Keskonmangemaman – Petite cuillère et charentaise – Cuisine 2 soeurs – Mélina et chocolat – Poivré Séb – A french girl cuisine – Les cookines – Mes gougères aux épinards – Un livre gourmand – Cook a life by Maeva – Chachou à la crème – Comme une envie de – Nietzsche paillettes et sac à main – I love cakes – Le blog de Cata – Des recettes à gogo – Cooking N Co – Laetycuisine – Cookin movie. – Encore un gâteau – Pourquoi je grossis – Crème de sucre

34 COMMENTS

  1. Bon tu t’en doutes… j’adore ! C’est vrai que la cuisine italienne est une vraie mine d’or pour les végétariens. C’est une cuisine pauvre et la viande ça reste rare et cher (du moins dans les siècles passés ^^).

    C’est très très appétissant et moi qui raffole de roquette, je suis certaine que je m’en resservirai une assiette 😉

    Grosses bises

    Gabrielle

  2. Les gniocchis étaient DE-LI-CIEUX !!!
    Malheureusement, je ne sais pas comment j’ai foiré, mais je l’ai fait : le pesto ne rendait pas du tout la même chose que ce que tu nous montres ici (snif, ça me vendait pourtant du rêve..!)
    Néanmoins, j’ai fait une sauce crémeuse et ça carrément rattrapé le coup !

    • Merci Mlle… ! 🙂 Je ne sais pas ce qui c’est passé avec ton pesto… Tant mieux si ça s’est bien fini quand même !

LEAVE A REPLY