Bonjour à tous, chers lecteurs !

Aujourd’hui, on s’attaque à un grand classique qui me tient particulièrement à cœur… Celui de la sauce bolognaise en version végétale !

Cette sauce est pour moi le symbole de la végétalisation de mes assiettes. Quand j’ai commencé à diminuer ma consommation de viande, début 2014, j’ai débuté par le plus facile. (Si mon parcours vous intéresse, je vous le raconte ici !) Remplacer la viande hachée, c’est vraiment un jeu d’enfant, et c’est assez bluffant ! C’est donc par cela que j’ai commencé… et je trouve ça si simple (et si bon !) que je tenais à le partager !

Je vous propose donc une recette de sauce que vous pourrez utiliser dans les recettes de votre choix : A vous spaghettis, hachis parmentier, lasagnes ou moussakas ! 🙂

Par quoi remplacer la viande hachée ?

Pour remplacer la viande dans une bolognaise, vous avez au moins 3 possibilités :

  • Les hachés tout prêts, qui se démocratisent en grande surface…
  • Le tofu émietté : si vous faites le choix du tofu, pour plus de goût, je vous recommande le tofu « rosso », déjà aromatisé à la tomate et aux olives…
  • Les protéines de pois ou de soja texturées ! C’est ce que je vous propose de tester aujourd’hui (PST pour les intimes). Ça peut sonner barbare, mais j’adore ce produit ! Très bon marché, elles se conservent à l’air libre pendant des mois. Diététiquement parlant, c’est un sans faute, puisqu’elles sont très riches en protéines, pauvres en matières grasses et sans cholestérol… 🙂 En termes de texture, c’est aussi ma version préférée, puisque les PST sont plus fermes que le tofu ou les préparations toutes prêtes. 🙂

Les protéines de soja texturées se trouvent sur le net ou en boutique bio, on en trouve même en vrac. J’ai un petit faible pour les protéines de pois qui ont un goût très neutre et me permettent de varier les sources de protéines… A vous de choisir ! 😀

Note : Si vous ne connaissez pas encore les PST, sachez qu’elles existent sous différentes formes : hachées, en lamelles, morceaux ou même « filets », en fonction de votre recette. Pour une bolognaise, il vous faut des PST hachées.

On y va ?

Bolognaise vegan aux PST : la recette !

Ingrédients : (la quantité convient pour un plat de lasagnes, des spaghetti bolognaise pour 6 personnes, ou une moussaka)

  • 125g de protéines de soja texturées de type « haché » ou de protéines de pois (poids sec)
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 800ml de coulis de tomates
  • 400ml d’eau
  • 1 petit pot de caviar de tomates
  • 1 cuillère à café de coriandre moulue
  • 2 cuillères à soupe d’origan ou d’herbes de Provence
  • 1 cuillère à café de sel ou d’herbamare
  • Poivre du moulin
  • OPTIONS GOURMANDES : Variez les plaisirs en ajoutant deux poignées d’olives dénoyautées, ou quelques cœurs d’artichauts, des épices orientales, 5 baies de genièvre, des poivrons, des aubergines…

Préparation : 

  1. Hacher les oignons et émincer l’ail.
  2. Dans une cocotte à fond épais, faire revenir dans l’huile d’olive, à feu doux, jusqu’à ce que les oignons soient translucides.
  3. Ajouter l’origan (ou les herbes de Provence), le sel, la coriandre, le poivre, et bien mélanger.
  4. Ajouter les protéines de soja (ou de pois) et l’eau. Les protéines vont « boire » l’eau et gonfler.
  5. Quand l’eau est absorbée, ajouter le coulis de tomates et le caviar de tomates.
  6. Faire cuire à feu très doux, à couvert, en remuant régulièrement, au moins 30 minutes pour une bonne diffusion des arômes, en rajoutant un peu d’eau en cours de cuisson au besoin.
  7. Goûter et rectifier éventuellement l’assaisonnement.

C’est prêt ! Votre sauce est prête à être utilisée dans vos recettes préférées !!!

Bon appétit ! Si ça vous a plu, vous pouvez me suivre sur FacebookInstagram Pinterestet vous abonnez à ma chaîne Youtube !

Article publié en février 2016, mis à jour en juillet 2017.

14 COMMENTS

  1. Franchement pourquoi rajouter des pâtes? Ça m’a l’air succulent encore une fois. Demain je me fais les gnocchis au pesto de roquette mais prochainement je tenterai cette bolo après avoir fait un tour dans ta boutique préférée pour les PST.

  2. les baie de genièvre, je n’en mets pas mais ça me fait envie maintenant que tu le dis..je suis sure qu’on peut en faire un stock et les stériliser ( l’avantage de la campagne c’est qu’on a de la place pour ranger les bocaux) …je n’ai pas couiné chez boutique vegan mais chez un producteur de proteines texturées de pois…donc , du coup, je vais expérimenter avec cette matière première!

  3. Coucou ! J’avais déjà vu il y a quelques temps une recette de sauce bolo avec des protéines de soja, mais j’avoue n’avoir jamais testé, pire encore, c’est le deuxième paquet de ces bitognos bizarre que je laisse moisir dans le placard. J’espère que ça se conserve qq années, parce que autrement tanpis !!! Des bisous !

LEAVE A REPLY