image

Salut les loulous… J’espère que vous êtes en forme ! 🙂 Comme vous pouvez le constater, cette semaine, je me suis bien amusée à faire des laits végétaux ! Après vous avoir livré tous mes secrets sur les laits crus (noisettes, amandes…), je me suis dit qu’il était temps d’aborder un grand classique de la cuisine végétale, le lait de soja ! Celui-ci diverge des laits de noix pour une raison essentielle… Il nécessite une étape de cuisson !

Quand je vous avais parlé du lait d’amande, je vous avais montré la technique avec et sans sac à lait végétal… Comme je trouve vraiment beaucoup plus pratique d’utiliser un sac à lait, je ne présenterai que cette méthode ici, mais pour plus d’explications concernant la méthode sans sac, je vous invite à consulter cet article.

Quelques petits éclaircissements avant de vous présenter la méthode…

Réaliser son lait de soja à la maison, pourquoi ?

Les bouteilles de lait de soja du commerce sont très pratiques, mais présentent tout de même quelques inconvénients, parmi lesquels le prix  (au moins 1€ par litre), et la production de déchets d’emballage.

Réaliser son lait, c’est faire 50% d’économies : j’ai payé les graines de soja bio 5,16€/kg, ce qui revient à 52 cents le litre (hors électricité). Vous pouvez réduire votre production de déchets en réutilisant des bouteilles en verre (je vous conseille des bouteilles à large goulot pour faciliter le nettoyage), et vous pouvez même produire la juste quantité dont vous avez besoin.

Evidemment, il faut un peu d’organisation, mais ce n’est vraiment pas compliqué.

Comment s’y prendre ?

1. Les ingrédients et le matériel

Pour les ingrédients, c’est facile, il vous faudra des graines de soja et… De l’eau, en proportion de 1 pour 10. Par exemple, 100g de graines de soja pour 1L d’eau.

En termes de matériel, prévoyez :

Et voilà !

2. Trempage

Avant de fabriquer votre lait, il faut commencer par faire tremper les graines pendant au moins 8h (si c’est plus, pas de souci, vous pouvez les mettre à tremper quand vous y pensez et faire le lait quand ça vous arrange le lendemain). Le trempage attendrit les graines et fait démarrer le processus de germination, ce qui augmente la qualité nutritive des graines.

Les graines sèches sont presque rondes, alors qu’une fois trempées elles ressemblent plutôt à des haricots blancs !

image

3. Mixage et cuisson

  • Quand les graines ont bien gonflé, il vous faudra les rincer soigneusement.
  • Pour 100g de graines sèches au départ, ajouter 500ml d’eau, mixer soigneusement pendant 1 minute au blender.
  • Ajouter à nouveau 500ml d’eau. Mixer pour mélanger.
  • Faire cuire à petit bouillon dans une casserole pendant 50 minutes en remuant régulièrement (ou à l’aide d’un robot chauffant type thermomix).

4. Filtration

Tutoriel : Réaliser son lait de soja Maison. Disposer le sac à lait végétal dans le saladier. Verser le lait. Fermer le lien Presser pour retirer un maximum de jus. Récupérer la pulpe restante, appelée okara, pour d'autres délicieuses recettes... Vous obtenez environ 1L de lait. Mettre au frais avant de déguster ou de réaliser de belles recettes !

  1. Disposer le sac à lait végétal dans le saladier.
  2. Verser le lait.
  3. Fermer le lien
  4. Presser pour retirer un maximum de jus.
  5. Récupérer la pulpe restante, appelée okara, pour d’autres délicieuses recettes…
  6. Vous obtenez environ 1L de lait. Mettre au frais avant de déguster ou de réaliser de belles recettes !

Et voilà… J’espère que ce petit tuto vous donnera envie d’essayer !!!

Quant à moi, je ne me suis pas arrêtée en si bon chemin; et j’ai réalisé avec ce sublime lait de soja… Du tofu maison ! Je vous raconte ça ici !

Bon appétit ! Si ça vous a plu, vous pouvez me suivre sur Facebook, Végémiam, Food Reporter, Recettes de cuisine, Cuisine VGHellocoton ou Pinterest !

14 COMMENTS

  1. Merci pour toutes ces recettes. Cette semaine, j’ai fait mon premier lait végétal : le lait d’avoine à base de flocons. J’en suis très satisfaite. Mais pas sûr que je me lance toute de suite dans le lait de soja ou de noisettes. 😉

  2. je vais suivre ça avec attention j’ai de mauvais souvenirs d’essai de tofu du commerce , fait maison je suis certaine que ça doit être meilleur( frit c’est pas si mauvais, mais j’ai quand même du mal avec le tofu , je ne dois pas le cuisiner comme il faut )

  3. mon lait de soja , je le fais avec la machine soyabella mais le problème est qu ‘il a un goût peu agréable . Avez-vous une astuce pour supprimer ce fameux goût assez prononcé que l’ on ne trouve pas dans les briques de commerce ? Benoit

    • Je trouve aussi le goût assez fort. Du coup pour les boissons je privilégie d’autres laits, et j’utilise le lait de soja pour faire du tofu le plus souvent. Je ne sais pas pourquoi celui du commerce est plus doux, je suis désolée ! 🙂

      • le magnésium doit gouter un peu amer…. il me semble avoir déjà vu une recette fait avec du jus de citron pour faire coaguler…. comme avec le vrai lait…

    • A mon avis, vous utilisez des graines de soja qui ont encore leurs pellicules. Si tel est le cas, essayez sans pour voir ce que ca donne

  4. j’aimerais savoir combien de temps le lait se conserve au frigo (avec le lait d’amande max 3 jours….). Et aussi si vous avec déà essayé d’en congeler puis décongeler. merci

  5. Bonjour,

    Ça fait deux fois que je fais la recette de lait de soya. J’adore le résultat, mais les deux fois, juste avant que le liquide se mette à bouillir, il se produit une réaction et le liquide se met à monter rapidement et à déborder hors de la casserole. Et j’en perds plus de la moitié… Je surveille et brasse constamment et quand je vois que ça commence à monter dans la casserole, je retire du feu, mais ça continue de déborder… je ne comprends pas pourquoi, mais c’est fâchant parce qu’il n’en reste presque plus à la fin. Avez-vous une idée de ce que je peux avoir mal fait?

    Merci!

    • Bonjour Marie-Claude ! Je n’ai pas eu ce problème. Pouvez-vous essayer dans une plus grande casserole et à feu plus doux ? Bonne chance en tout cas ! 🙂 Bonne journée ! Elsa

LEAVE A REPLY