image

Salut les loulous…

Je vous ai déjà dit que j’adorais les pois chiches ? Mais genre… VRAIMENT ??? En salade, en tajine, en houmous, en curry, falafels ou même rôtis au four, pour l’apéro… On en mange tout le temps ! 🙂

Le pois chiche est une légumineuse, riche en protéines, pauvre en graisse, il apporte des fibres, vitamines et minéraux (Vit B9, cuivre manganèse, fer, phosphore)… C’est donc un aliment à privilégier si on surveille sa ligne ou si l’on souhaite augmenter son apport en protéines végétales !

Donc le pois chiche c’est bon mais… Pourquoi diable en faire des conserves ? ^^

En fait, pour manger des pois chiches vous avez 2 solutions :

  • Les acheter tout prêts en conserve ou en bocaux en verre : C’est très pratique, mais présente l’inconvénient de générer des déchets d’emballage. De plus, si la version standard est abordable, je trouve les pois chiches bio en bocal assez onéreux.
  • Les préparer à la maison à partir de pois chiches secs : C’est très économique, même bio, et on en trouve facilement produits localement dans les magasins bio ou en circuits courts (AMAP, la ruche qui dit oui…). L’inconvénient majeur, c’est le temps de fabrication : 8 à 12h de trempage et 1H30 de cuisson (1h à l’autocuiseur).

Le temps de préparation des pois chiches a fait que j’ai acheté des pois chiches tout prêts pendant des années. En plus, je ne suis pas du tout organisée et devoir penser à faire tremper puis cuire les pois chiche à chaque fois que j’en ai envie est tout simplement trop compliqué pour moi.

Puis j’ai vu des filles expliquer sur Internet qu’elles préparent leurs pois chiches en grande quantité puis les congèlent en petites portions pour en avoir de dispo tout le temps. C’est une bonne idée, même si elle ne me séduit pas totalement : mon congélateur est trop petit, et puis je préfère me passer de sacs de congélation si possible, en plastique donc…

Alors je me suis lancée dans la confection de conserves maison ! L’idée, c’est de mettre en bocal des pois chiches réhydratés crus et de réaliser en même temps la cuisson et la stérilisation = un gain de temps considérable !!! J’en prépare une très grande quantité, qui est dispo quand j’en ai envie ! Les bocaux sont récupérés et donc ne génèrent pas de déchets ! 🙂

On peut utiliser des bocaux type « Le parfait », (on en trouve chez Emmaüs pour 50 cents environ), ou réutiliser n’importe quel pot en verre que vous avez déjà à la maison. Je vous conseille l’utilisation des capsules avec un témoin de sécurité comme celle-ci :

image

La partie centrale est gonflée : elle s’aplatit à la stérilisation, vous permettant de vérifier d’un coup d’œil si la stérilisation est réussie. La plupart des conserves du commerce en sont équipées. Il s’agit ici d’une capsule d’un gros pot de compote de pomme, dont j’ai récupéré le bocal car la taille est tout à fait adaptée à mes besoins pour la réalisation de conserves de pois chiches. Vous pouvez aussi réutiliser des bocaux plus petits de type pots de confiture si vous aimez par exemple ajouter quelques pois chiches à vos salades.

Pour stériliser vos conserves, vous pouvez utiliser une grosse marmite de type couscoussier, une cocotte minute ou, le graal, un stérilisateur : j’ai ce modèle avec lequel je réalise coulis de tomates et autres pâtés végétaux… j’en suis très contente, il me permet de réaliser la cuisson de 4kg de pois chiches (soit 2kg de pois chiches secs) en une seule fois… Même avec notre consommation record, on est tranquilles pour quelques temps. Mais bon, vous pouvez tout à fait faire un essai sans être équipés d’un stérilisateur ! 🙂

Pour info, le kilo de pois chiches bio, vendus en vrac chez Biocoop et produits localement, me coûte 3.3 euros par kilo de pois chiches secs soit environ 1.7€ le kilo après réhydratation.

La partie « trempage » me stressait beaucoup avant de comprendre qu’en fait, la durée de trempage est minimum mais qu’il ne va rien se passer de grave si vous les laissez tremper plus longtemps. En gros, vous mettez à tremper vos pois chiche la veille de leur cuisson, quand vous y pensez, et vous les faites cuire quand vous avez le temps. Nul besoin de se mettre une alarme au bout de 12h. Seule précaution à prendre, éviter les jours de canicule, ou bien mettez les au frigo pour le trempage s’il fait vraiment très chaud, car dans ce cas l’eau peut sentir un peu, ce qui n’est pas très agréable… Mais pas de souci si la température extérieure est inférieure à 25 degrés.

On y va ?

Ingrédients et matériel :

  • Des pois chiches secs
  • Du sel
  • De l’eau
  • Des bocaux de récupération et leur couvercle
  • Facultatif : des joints orange en caoutchouc si vous utilisez des pots type le parfait
  • Une grande cocotte, une cocotte minute ou un stérilisateur

Préparation : 

  1. Faire tremper vos pois chiches dans un grand volume d’eau froide pendant 8 à 12h (ou plus en fonction de votre emploi du temps). Ils vont doubler de volume.
  2. Passer au lave-vaisselle ou stériliser les bocaux et capsules prévus.
  3. Déposer du sel dans vos bocaux : une cuillère à café de sel par pot de 1L environ.
  4. Remplir de pois chiches jusqu’à 1.5 cm du bord.
  5. Couvrir avec de l’eau.
  6. Fermer les bocaux.
  7. Déposer dans votre cocotte ou stérilisateur.
  8. Ajouter de l’eau jusqu’à recouvrir les pots.
  9. Faire cuire 1h à la cocotte minute à partir du sifflement, ou 1h30 au stérilisateur à partir du moment où la phase « chauffe » est terminée, ou 1H30 dans une grande marmite à partir de l’ébullition.
  10. Laisser refroidir avant de manipuler !

Et voilà ! A vous houmous, tajines et compagnie !

Je vous rappelle que vous pouvez utiliser le jus de cuisson du bocal (oui, le liquide un peu épais dans lequel trempent les pois chiches !) pour réaliser des meringues, tartes au citron meringuées ou mousses au chocolat 100% végétales et gourmandes !

image

Bon appétit ! Si ça vous a plu, vous pouvez me suivre sur FacebookInstagram Pinterest, et vous abonnez à ma chaîne Youtube !

75 COMMENTS

  1. Non mais là…… C’est The truc auquel je n’avais jamais pensé….
    je les mettais au congèle et basta!
    Mais comme ça j’aurai tjrs du jus dispo
    merci bcp pour ce partage 😉

    • Ben écoute je sais pas quelle illumination subite l’a prise ce jour là mais je suis bien contente. C’est tout simple mais diablement utile. Bisous !

  2. Moi aussi je suis fan de pois chiche , on en mange très souvent , mes enfants adorent , et en effet l’organisation préalable , trempage + cuisson a tendance à me faire acheter le pois chiche en bocal tout prêt… je vais envisager de piquer le stérilisateur et des pots chez ma moman ^^ , et yepaaaaaaaa houmous party <3

  3. Bonjour ! Cette idée est géniale ! Je ne mange quasiment jamais de pois chiche à cause de l’organisation que ça demande pour la préparation… je pense que je vais tester très rapidement ! Et c’est pareil pour moi pour les haricots secs… est ce que vous avez testé cette méthode pour des haricots ? Merci !

    • Alors ça marche avec toutes les légumineuses en adaptant le temps de trempage et de cuisson… sauf les haricots rouges qui persistent à perdre leur peau, je n’y arrive pas. Si quelqu’un a la méthode pour les avoir aussi jolis que dans le commerce je prends !

      • J’ai lu qu’apparemment les faire blanchir, puis cuire au préalable leur donnait une meilleure allure. Ensuite en bocal avec l’eau de cuisson salée et stérilisation pendant 15 minutes. Mais je n’ai pas encore testé vu qu’il m’en reste encore quelques uns

  4. Bonjour, juste pour vous dire que je ne parviens toujours pas à m’abonner via la page d’accueil de votre site! cordialement
    titoulematou

  5. Bonjour,
    Petite question ; à l’étape du remplissage des bocaux, vous indiquez qu’il faut les recouvrir d’eau puis fermer. Est-il possible tout simplement de les recouvrir avec l’eau de trempage ? Car je souhaiterais la conserver pour l’utiliser dans mes pâtisseries.

  6. Non mais c’est une idée qu’elle est géniale ! On adore les pois chiches chez nous aussi et l’idée d’en avoir toujours à portée de main pour si peu de travail, ça me botte. Merci, merci !!

  7. Ok, je m’en vais faire mes conserves de pois chiche mais jusqu’où mettre de l’eau ? Pas jusqu’à ras bord du bocal quand même ? Merci en tout cas pour cette bonne idée !

  8. Ahah super idée. Merci merci. Revenir aux bonnes vieilles méthodes il n’y a rien de mieux.
    J’ai une question, quand tu dis de faire cuire 1h après le sifflement de la cocotte.
    On fait cuire comment ? A combien ? Car j’ai compris tout le principe sauf la technique . On laisse dans l’eau ça j’ai compris. Mais le feu il est à combien
    Hihi dsl pour la question un peu neuneu mais je suis sûre que je finirai paR y arriver…

    Bonne soirée.

    • Désolée… Je n’avais pas vu ce commentaire ! 🙁
      Alors avec une cocotte minute : Il faut faire tremper les pois chiches, les mettre dans les bocaux à environ 1.5 cm du bord, saler et couvrir d’eau. On ferme les bocaux et on les met dans la cocotte. Puis on les couvre d’eau, on ferme la cocotte, et on met le feu assez fort (chez moi à 7 sachant que mes plaques vont de 1 à 9). Et quand ça siffle on compte 1h avant d’éteindre.
      J’espère avoir répondu à tes questions ! Bises !

  9. Bonjour, j’ai fait mes conserves il y a 15 jours en suivant la recette scrupuleusement et nous avons ouvert 1 pot hier : c’était PARFAIT ! Encore merci beaucoup !

    • Je vois que j’ai beaucoup de retard sur mes réponse aux commentaires sur ce post… Désolée les filles ! Merci Sylvie pour cet adorable retour !!!

  10. Je pensais depuis un moment à faire mes propres conserves mais je n’ai jamais osé par peur de les rater…
    Donc j’ai une question : quand on met les pots dans la cocotte minute, on la met sous pression ? cela ne risque pas de casser les pots ??
    Quand aux pots avec le joint orange, on fait cuire également le joint je suppose, donc il résiste aux fortes chaleurs ?
    Et dernière questions, est-ce que le sel a un rôle dans la réussite de la conserve ici? ou seulement pour le gout ?

    • Bonjour Milla !
      Alors pas de souci pour mettre les pots dans la cocotte ils sont étudiés pour et tout va bien se passer ! 🙂
      Le joint orange idem, il est en caoutchouc et est fait pour ça. Il faut le changer à chaque stérilisation par contre, tu en trouvera au rayon bazar de ton supermarché ou dans les boutiques du style « Point vert ».
      Le sel est un conservateur naturel mais donne aussi du goût aux pois chiches qui sont plus fades sinon.
      Voilà Milla ! Bises !

  11. Bonjour, moi aussi je suis accro aux pois chiches, je n’avais jamais pensé à faire des conserves, merci! Par contre j’ai juste une question, combien de pois chiche crus utilisez vous pour obtenir combien de pots ? J’espère que ma question est claire….

    • Coucou Manon !
      Alors ça dépend des pots… Mais avec 2kg de pois chiches crus je fais une 9 à 10 gros pots (genre pots a compote de 1kg) !

  12. J’ai fait cuire mes pois chiche puis comme j’en avais trop, j’ai mis l’excédent dans un bocal avec de l’eau. Combien de temps puis je le conserver à ton avis ? Cela fait déjà une semaine.

    • Bonjour Leianaa. Désolée je te réponds tard. A mon avis le mieux est de les conserver jusqu’à 4 jours dans un bocal mais sans eau. Et si vraiment tu penses ne pas les utiliser sous 4 jours, congeler l’excédent. A bientôt ! Elsa.

    • Bonjour Zakia, avec plaisir, comment puis-je vous aider ? Disposez vous d’une cocotte minute ou d’un stérilisateur ?

  13. Super blog MERCI!!!!!! Je recherchais comment faire mon tofu et je tombe sur un trésors c’est le top. En plus ca tombe super bien car je faisais tremper etc…. Et du coup on mangeait des pois chiche pas très souvent et mon Mari m’a fait prendre hier des bocaux pour en manger plus souvent donc je vais me lancer.
    Une question les pois chiche ne sont pas cuit quand on les met à stériliser, je me trompe?
    Mille merci et au fourneau

    • Merci beaucoup ! C’est très gentil vraiment ! Oui tu as bien compris, les pois chiches sont crus. Ma stérilisation fait le boulot de cuisson. Bises !

  14. bonjour j’ai suivi la technique pour les bocaux de pois chiches, par contre après la cuisson et le refroidissement j’ai des particules, genre « crème » blanche/ecru dans mes bocaux, pensez vous que c’est normal ?
    merci pour tout !

    • Bonjour Emilie,
      Ca arrive de temps en temps, je suspecte que ce soit le cas quand la température de cuisson est élevée et/ou les pois chiches pas assez rincés. Ca m’est déjà arrivé mais ils étaient tout à fait consommables. Bonne journée !

  15. Moi aussi j’adore les pois chiches et vraiment merci pour l’idée. Je fais plein de conserves mais bêtement je n’avais pas eu l’idée de le faire avec les pois chiches. Dons je vais suivre ce bon conseil.

  16. Bonjour ! Merci pour cette recette, je l’ai testée il y a plusieurs moins maintenant, j’en étais parfaitement contente quand j’ai ouvert les premiers pots… Jusqu’au moment où j’ai ouvert un pot d’où une odeur absoument abominable est sortie (j’ai dû jeter le bocal en verre lui même tellement l’odeur était présente et n’arrivait pas à partir) ! J’ai ouvert un autre bocal à ma suite, celui-ci était parfait. Plusieurs mois plus tard (aujourd’hui), j’ouvre un, puis deux, puis trois bocaux : tous avaient cette odeur immonde. Pourtant les pois chiches avaient l’air tout à fait sains visuellement. Je me demandais donc si il y a une date limite de conservation ou si c’est juste la stėrilisation qui a fonctionné sur certains bocaux et pas d’autres ? Je précise que tous les bocaux « pourris » avaient le témoin enfoncé et ont fait « ploc » à l’ouverture…

    • Bonjour Laurine ! Merci pour ce retour !
      Alors je suis vraiment désolée mais ça ne m’est jamais arrivé. Je trouve effectivement que les pois chiches ont une odeur, mais qui est loin d’être insupportable… Ce que vous décrivez évoque un échec de stérilisation… Il peut y avoir plusieurs raisons : nettoyage des bocaux, temps/température de stérilisation, « usure » des couvercles… Je pense que dans tous les cas il vaut mieux essayer de ne pas dépasser quelques mois de stockage et être très rigoureuse sur l’hygiène lors de la préparation. Mais vous avez peut être déjà fait attention à tout ça… Vous pouvez peut-être réessayer avec des bocaux type « le parfait » qui sont un must en matière de conservation… Je vous souhaite en tout cas d’avoir du succès cette fois-ci. Bonne journée !

    • J’ai eu un pb du même style avec de la compote de mes pommiers à l’automne, avec un seul bocal sur une charge de 3, et sur un total de 6 ou 8 charges. Vérifiez bien que le bord de vos bocaux (récipient et couvercle) n’est pas ébréché, çà fait une prise d’air parasite. Mais, même sans défaut sur le bocal, on peut avoir un « accident » ; bien vérifier après refroidissement (une nuit) que vos bocaux sont bien sous vide : détacher la fermeture du bocal, le couvercle doit rester bien collé ; à l’utilisation, vous devez entendre le « pschitt » de l’entrée d’air en tirant le caoutchouc.
      Jean-Marie

    • Bonjour Karine,
      Je n’ai jamais eu de problème de casse mais effectivement, si votre stérilisateur ou cocotte n’est pas rempli totalement, il est bon de boucher les vides avec un linge (ou un bocal vide) pour éviter les gros chocs ! Bonne cuisine !

      • Vous pouvez aussi réutiliser les caoutchoucs de bocaux : faire un anneau de 4 ou 5 caoutchoucs autour du bocal, compléter éventuellement avec un torchon ; surtout, mettre le panier en fil de l’auto-cuiseur au fond de la cocotte (méthode SEB). Les bocaux ne doivent pas être directement au contact du fond chaud.
        Jean-Marie

    • Coucou ! Si Carine, il faut faire attention de laisser quelques cm de vide. Logiquement il y a un trait à l’intérieur de la cocotte qui indique le niveau max ! Bises !

  17. Bonjour, Avant de me lancer, une question un peu bête: les couvercles des bocaux de récup de compote par exemple, doivent-ils être neufs? Ou je peux utiliser le couvercle d’origine? Merci bcp!

    • Vous pouvez utiliser le couvercle d’origine s’il est en bon état, mais il faut les renouveler régulièrement, contrairement au verre qu’on peut utiliser indéfiniment ou presque ! 🙂 Bonne soirée !

    • Pas de risque ; les pois chiches gonflent au trempage (trempez une nuit, même un peu plus) ; 1 kg sec donne 2 kg après trempage. Laisser un « faux-col » de 2 cm environ en haut du bocal. A la cuisson / stérilisation, le liquide est absorbé aux 3/4 environ. Voir mon autre commentaire sur les quantités.
      Jean-Marie

  18. 1 kg de pois chiches secs me permet de faire 3 bocaux stérilisés de 500 ml selon méthode décrite, après trempage une nuit (bocaux Le Parfait), et un bocal de 500ml est la bonne quantité pour faire un repas de midi veggie pour 2 (salade composée avocats, endives …). Et c’est dispo instantanément comme une boite de conserve ; très bonne méthode.
    Jean-Marie

  19. Bien le Bonjour et MERCI !
    J’ai suivi votre recette à la lettre, en cocotte, avec de gros pois chiches Bio du Mexique… un délice !
    J’ai même distribué quelques pots autour de moi, et j’en reçois encore des compliments ! 🙂
    Ma Fille de 2 ans m’en redemande ! j’ai utilisé ses petits pots en verre pour faire de plus petites portions, qu’elle mange en collation…. et s’il en reste, au petit déjeuner ! hihihi !
    Petite question: puis-je utiliser votre méthode pour faire mes conserves de lentilles ?
    Merci encore pour tout !
    Bonne Continuation !

    • Merci Sandra !
      Vous pouvez adapter cette recette à toutes les légumineuses, il faut juste adapter le temps de trempage et de cuisson. Pour les lentilles, pas besoin de trempage, 30 minutes de cuisson à partir du moment où le stérilisateur est chaud. A bientôt !

      • Merci !
        je vais essayer !
        par contre, j’ai lu que les lentilles pouvaient devenir gélatineuses après refroidissement… est-ce que vous avez déjà essayé ?

        • Normalement elles sont aussi « gélatineuses » que les boites de conserve du commerce. Les rincer suffit si vous ne voulez pas utiliser le jus, comme pour des salades par exemple. Sinon ça épaissit bien les sauces 🙂

  20. Bonjour, j’ai suivi vos conseils et mais après la stérilisation les pois chiches ne sont plus recouverts d’eau, est ce que ça peut poser un problème de conservation ?

    • Bonjour Julie, ça m’arrive aussi, mais ça n’altère en rien la conservation. La prochaine fois, mettez un tout petit peu moins de pois chiches et davantage d’eau ! 🙂

  21. J’en refais une tournée !
    Des gros et des mini pois chiches !
    Petite question: est-ce que c’est normal qu’il y ait des bulles qui s’échappent de mes bocaux lorsque je les recouvre d’eau bouillante ?? ou ces bocaux sont défectueux ?
    Merci d’avance pour votre réponse !

    • Et rebelotte ! je viens d’en refaire !

      Juste pour info, les petits bocaux en verre pour enfants ne tiennent pas bien la stérilisation, ils s’ouvrent tous seuls en fin de cuisson. C’est bien dommage car la quantité était parfaite pour les petites collations de ma Fille..

      Encore Merci pour la recette !
      La prochaine fois, j’essaie avec des lentilles !

  22. Bonjour,

    A quelle température stérilisez-vous les bocaux (en cas d’utilisation d’un stérilisateur) ?

    Merci pour votre réponse !

    Antoine

    • Bonjour Antoine,
      Je mets le stérilisateur à température maximale. Sur le mien, qui est plutôt basique, les graduations s’arrêtent à 100 degrés mais on peut tourner la molette un peu plus loin, ce que je fais. Je ne sais pas à quelle température cela correspond, mais comme il s’agit d’eau qui bout sans pression, je ne pense pas que la température monte vraiment plus haut que 100 degrés. J’espère avoir répondu à votre question ! 🙂

  23. Bonjour ! Peut on faire la même recette avec des haricots (blancs, rouges) ou le temps de cuisson diffère t il ?
    Je tente les pois chiches bientôt​!

    • Bonjour Annie, vous pouvez cuire les pois chiches, haricots blancs et rouges dans la même fournée. C’est à peu près le même temps de cuisson. Par contre, s’il vous prenait l’envie de faire cuire des lentilles, c’est beaucoup plus court ! Bonne journée !

  24. Bonjour, j’ai fait un bocal de pois chiches en suivant bien votre recette. J’ai juste besoin d’une petite précision.. Mes pois chiches ne sont plus recouvert mais je crois avoir vu dans un commentaire que ce n’était pas grave. Mon autre question était surtout sur l’apparence de l’eau, moi maintenant elle fait très gélatineuse… C’est normale ?

    • Bonjour Mahéva, en fait… Tout va bien. L’eau devient gélatineuse naturellement, c’est ce que l’on appelle l’aquafaba. Tu peux le jeter, le cuisiner en mousse au chocolat ou meringues (tu as les recettes sur le blog) ou même, comme les anglo-saxons, l’utiliser pour épaissir la sauce de ton curry de pois chiches. Bref, tout est parfait.

  25. Je n’avais pas vu votre réponse ! Un grand merci pour ces précisions !
    Visuellement, on parvient à voir quand cela est cuit ?
    Ou bien on se fixe 1h30 à la casserole d’eau (on place les bocaux dans l’eau froide) après ébullition pour pois chiches/cassés/haricots et 45min pour les lentilles. Enfin, si on a plusieurs tailles de pots, le temps de cuisson ne varie pas ?

    Je n’ai toujours pas tenté… Mais l’envie est toujours présente !

    • Bonjour Fab, malheureusement, en l’absence d’une grande cocotte, cette recette n’est pas réalisable.

      • Bonjour,
        Avec une grande marmite et un couvercle, ce n’est pas bon ? Il faut que les bocaux cuisent dans une atmosphère sous haute pression ? Merci pour vos conseils !

        • Bonjour Laeticia, mon stérilisateur ne cuit pas sous pression non plus, je pense donc qu’une grande marmite avec un couvercle convient à condition de respecter les temps de cuisson, la propreté des bocaux, la qualité des couvercles, de bien immerger les bocaux et de saler les conserves pour la conservation. 🙂 Bons essais à vous et bonne journée !

LEAVE A REPLY