Bonjour à tous !

Il y a quelques jours, je vous disais m’être mise aux boissons « santé » que sont les green smoothies et les jus verts : quelle est la différence entre les deux, l’équipement nécessaire et quelques conseils pour bien démarrer…

Comme je vous le disais alors, faire des jus, et dans le cas qui nous intéresse, des jus verts, nécessite de s’équiper d’une centrifugeuse ou d’un extracteur de jus. Je voulais partager avec vous les éléments qui m’ont décidé à faire le choix d’un extracteur de jus et plus précisément le Solostar 4 de Tribest, dont je suis ravie. On y va ?

jus-carotte-courgette-pomme

Pourquoi un extracteur de jus plutôt qu’une centrifugeuse ?

Le mécanisme utilisé par ces deux produits est totalement différent :

  • Une centrifugeuse, comme son nom l’indique, utilise la force centrifuge pour propulser à grande vitesse les aliments sur une paroi. « L’éclatement » des tissus des fruits ou des légumes permet la libération du jus.
  • L’extracteur de jus utilise une vis sans fin qui tourne à vitesse lente dans un goulot, ce qui conduit à l’écrasement des tissus et permet la libération du jus.

Dans les deux cas, on se retrouve avec le jus d’un coté et les fibres de l’autre (que l’on peut composter, ou donner à ses poules si on en a ! ^^)

Bon c’est bien joli tout ça, mais ça change quoi ?

  • La fabrication de jus à l’extracteur est une méthode plus douce qui est réputée pour mieux préserver les qualités nutritionnelles des jus. En gros, la centrifugeuse est une machine qui tourne à fond les manettes et donc mélange le jus à l’air, entraînant une oxydation du jus obtenu, ce qui n’est pas le cas avec un extracteur.
  • Les centrifugeuses font du bruit !!! Alors pour moi qui aime bien me réveiller en douceur, j’avoue que le calme de l’extracteur correspond mieux à mon biorythme « pas tout à fait du matin mais je me soigne ». ^^
  • Le rendement d’un extracteur est bien meilleur : les fibres restantes après l’extraction du jus sont très sèches, il y a très peu de liquide de perdu…
  • Les extracteurs sont polyvalents et permettent de préparer, outre de formidables jus, des purées d’oléagineux, des laits végétaux, des sorbets et même des pâtes…

Bon… Alors l’extracteur de jus est-il meilleur en tout point par rapport à la centrifugeuse ? Evidemment, il faut nuancer les choses :

  • La préparation des jus est légèrement plus rapide à la centrifugeuse puisqu’elle tourne plus vite… Mais je contourne cet inconvénient en laissant tourner l’extracteur pendant que je découpe les fruits et légumes au fur et à mesure de leur dépôt dans la machine… Comme ça, pas de temps de perdu ! 🙂
  • Les extracteurs de jus sont globalement plus chers que les centrifugeuses. Et oui. Alors si vous allez sur amazon vous verrez qu’on trouve de tout et à tous les prix, y compris des extracteurs de jus à moins de 100€, mais j’avoue avoir préféré un modèle robuste et qui a fait ses preuves…

Voilà vous savez tout… A vous de choisir ! 🙂

extracteur-de-jus-solostar-pomme

Horizontal ou vertical ?

Si comme moi vous vous décidez pour un extracteur, vous allez avoir un deuxième dilemne… Horizontal ou vertical ?

  • Les extracteurs verticaux sont beaux et peu encombrants. Et je pense que c’est important pour pas mal de monde !
  • Les extracteurs horizontaux sont plus imposants, leur design est à mon sens moins moderne et pourtant… Je n’ai pas hésité longtemps avant de choisir ce type d’extracteur ! Les extracteurs horizontaux sont d’une part plus polyvalents que les verticaux (purée d’oléagineux et pâtes) mais surtout, ils sont « increvables » ! Leur principe de fonctionnement est globalement le même depuis de nombreuses années, ils sont composés d’éléments robustes et faciles à nettoyer… bref, ils ont fait leurs preuves et pour moi, c’est très important. D’une part parce qu’investir dans un extracteur c’est tout de même un budget, et puis dans la perspective de diminuer mes déchets… Je suis sûre d’avoir un matériel qui va durer !

Le BPA : LA grande question !

A ce stade de mes réflexions, je savais que je voulais un extracteur horizontal et électrique (je ne vous en ai pas parlé mais si vous êtes motivés pour faire de la gym le matin, sachez qu’il existe aussi des extracteurs manuels ! ^^), mais j’étais un peu perdue devant l’abondance de modèles proposés.

Mon choix s’est retrouvé extrêmement simplifié par un petit détail qui a fait toute la différence… La certification sans BPA (Bisphénol A pour les intimes !) !!! Les extracteurs de jus sont des machines vraiment merveilleuses mais les éléments au contact des aliments sont en plastique. Et chez moi plastique = peur du bisphénol A. Franchement, je me voyais mal investir dans une machine censée améliorer ma santé et celle de ma famille, tout en devant m’inquiéter de savoir si je n’ingurgitais pas du bisphénol en même temps. Mais hourra, il existe des modèles certifiés sans BPA et ça, c’est une super nouvelle !

Du coup, mon choix s’est retrouvé fortement réduit : Solostar 4, Champion juicer, Greenstar Elite, Sana by omega 707 et BioChef Axis.

solostar 4 détail

Mon choix : Le Solostar 4

J’ai finalement choisi le Solostar 4 parmi ma petite sélection pour plusieurs raisons :

  • C’était quasiment le moins chez de ma sélection « Extracteur de jus horizontal sans BPA ».
  • C’est l’extracteur de jus dont la vitesse est la plus lente du marché (57 tours par minute), pour une meilleure préservation des qualités nutritionnelles des jus.
  • Il était en vente sur les boutiques spécialisées, dans ce cas précis chez Keimling, autrement dit une société en qui j’avais confiance, et auprès de qui je pourrais avoir des conseils et un SAV de qualité.

Après plusieurs mois de pratique… je suis ravie de mon choix !!! Très vite je vous donnerai mon avis complet sur le Solostar 4 et ses diverses utilisations… et quelques délicieuses recettes de jus verts ! 🙂

Bon appétit ! Si ça vous a plu, vous pouvez me suivre sur Facebook,VégémiamInstagram Pinterest !

2 COMMENTS

  1. Oh là là Elsa si tu savais comme je te remercie d’avoir pris le temps d’expliquer tout ça dans ce billet! J’aurais bien mis deux « likes » mais ça se fait pas! Dans un avenir plus ou moins lointain (après notre déménagement prévu d’ici quelques mois, en ce moment on est plus dans le mode « je me débarrasse » que dans celui des achats…) je vais investir dans une de ces machines. Tous les détails que tu donnes me seront très précieux. Je ne savais pas qu’on pouvait se servir d’un extracteur pour faire des laits végétaux, ça c’est super, ça permet quelques économies sûrement.
    Merci encore, bisous!

LEAVE A REPLY