image

Coucou mes loulous…

Aujourd’hui, on part en voyage… En Afrique ! D’habitude, je suis plutôt fidèle aux produits locaux et de saison, en tout cas le plus possible, et notre panier de légumes bios hebdomadaire m’aide bien !  Mais de temps en temps, j’ai un plaisir immense à arpenter les rayons du supermarché asiatique et rapporter des légumes, des fruits et des herbes aromatiques du bout du monde ! Il y a toujours quelque chose de nouveau à tester… J’adore !

Je vous emmène donc à la découverte des gombos et des bananes plantains, relevés d’une pincée de berbéré, un mélange d’épices éthiopiennes qui est un voyage à lui tout seul !

Je vous propose donc de découvrir tout à la fois : les gombos, la banane plantain et le berbéré ! Vaste programme ! Rassurez-vous, il existe des alternatives si vous n’avez pas tous ces ingrédients !

Commençons par les gombos ! Le gombo est un fruit d’origine Africaine dont la fleur ressemble à celle de l’hibiscus. On lui prête d’autres noms en fonction des régions du monde où il est consommé : okra, cabo, calou… C’est joli non ?

image

Pour le cuisiner, on enlève le pédoncule et on le cuisine entier ou en rondelles dans des ragoûts, des soupes… ou même frit ! Le goût est doux et la texture légèrement gélatineuse après cuisson. Mais pour autant, c’est délicieux. Si vous n’avez pas de gombos sous la main, vous pouvez utiliser des aubergines à la place, elles feront merveille dans ce petit ragoût. 🙂

La banane plantain est un petit peu plus connue… Sur la photo dessous je vous ai mis une banane plantain et une banane « dessert », celle que nous avons davantage l’habitude de manger ! Vous voyez donc que la banane plantain est beaucoup plus grosse. Sa peau est épaisse, et son fruit, même s’il ressemble beaucoup à sa cousine, n’en a absolument pas le goût !

image

La banane plantain fait merveille en accompagnement des plats salés, qu’elle soit frite, en boulettes ou même en chips ! Bon je vous préviens, la banane absorbe gentiment toute l’huile que l’on veut bien lui donner. Coté diététique, on repassera… Mais c’est vraiment, vraiment trop bon !

Le berbéré (ou berberé ou bérbéré), est un mélange d’épices d’origine éthiopienne. Comme le curry, on en trouve de multiples variantes… Dans le mien il y avait : du cumin, du fenugrec, des clous de girofle, du piment, de la coriandre, de la cardamome, de l’ail, du gingembre, du curcuma, du paprika et de la cannelle. Si vous ne trouvez pas de berbéré, ajoutez donc à votre plat une pincée de tout ou partie de ces épices à votre plat, en fonction de ce que vous avez à la maison… Et ce sera très bon ! 🙂

Allez, assez papoté, place à la cuisine ! On y va ?

Ragoût de gombos au berbéré

image

Ingrédients : Pour 4 personnes

  • 400g de gombos (ou 2 belles aubergines)
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 5 tomates ou, hors-saison, 1 boite de 400ml de coulis de tomates
  • 1 petit bocal de caviar de tomate (ou, à défaut, 5 cuillères à soupe de concentré de tomates)
  • 1/2 botte de persil (frisé si possible)
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à café bombée de berbéré (à défaut, une pincée de tout ce que vous avez parmi : du cumin, du fenugrec, des clous de girofle, du piment, de la coriandre, de la cardamome, de l’ail, du gingembre, du curcuma, du paprika et de la cannelle.)
  • 1 cuillère à café de coriandre moulue
  • Éventuellement un peu plus de piment si vous aimez la cuisine épicée
  • 1/2 citron
  • sel et poivre au goût

Préparation : 

  1. Émincez l’ail et l’oignon.
  2. Faire revenir avec l’huile d’olive dans une cocotte à fond épais.
  3. Pendant ce temps, ôter le pédoncule des gombos. Coupez-les en tranches de 1.5cm de large ou gardez-les entiers en fonction du résultat souhaité.
  4. Quand les oignons sont translucides, ajouter le berbéré et la coriandre. Faites revenir une minute.
  5. Ajouter les gombos et faire dorer 3 minutes.
  6. Ajouter les tomates (ou le coulis), le caviar de tomates (ou le concentré de tomates) et 200ml d’eau.
  7. Saler et poivrer.
  8. Faire mijoter à tout petit bouillon pendant 30 minutes. Si nécessaire, ajouter un peu d’eau en cours de cuisson.
  9. 5 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter le persil ciselé et remuer.
  10. Au moment de servir, arroser d’un filet de jus de citron.

C’est prêt !

Frites de banane plantain

image

Ingrédients : Pour 4 personnes

  • 2 bananes plantain (vous pouvez aussi utiliser des patates douces !)
  • 6 cuillères à soupe d’huile pour cuisson
  • Du sel, au goût.

Préparation :

J’ai réalisé ma recette à la poêle mais vous pouvez utiliser une friteuse si vous en avez une ! A la poêle, il vous faudra procéder en deux fois car tout ne rentre pas dans la poêle.

  1. Peler les bananes
  2. Détailler en rondelles en coupant en biais pour obtenir de grandes tranches.
  3. Faire chauffer une poêle avec 3 cuillères à soupe d’huile.
  4. Faire revenir la moitié des tranches quelques minutes de chaque coté jusqu’à ce que les bananes soient bien dorées. En fonction de votre poêle (plus ou moins antiadhésive…) il vous faudra peut-être rajouter un peu d’huile !
  5. Égoutter sur du papier absorbant.
  6. Recommencez avec la deuxième moitié des tranches de banane et l’huile restante.
  7. Saler.

C’est prêt !

Vous pouvez accompagner le ragoût de gombos et les frites de bananes plantain de riz jasmin, c’est un délice ! Bon appétit !

image

Bon appétit ! Si ça vous a plu, vous pouvez me suivre sur FacebookInstagram Pinterestet vous abonnez à ma chaîne Youtube !

27 COMMENTS

  1. j’ai déjà cuisiné des gombos , je suis la seule qui ai bien supporté le côté mucilagineux (mon chéri m’ayant d’office dit qu’il ne mangerait pas de ce truc qui avait besoin d’un mouchoir ^^ ) je ne connaissais pas par contre le mélange d’épices que tu utilises et qui me donne envie de faire un ragout avec des haricots verts , je trouve en effet que le gombo niveau gout n’en est pas très éloigné , très jolie participation (et super décor )

  2. Très sympa ton petit ragoût! Chez moi, à la Réunion, le gombo se nomme lalo. Ta recette me rappelle un peu le mafé kandja, un mafé végétarien à base de gombos et de pâte d’arachide, originaire de l’Afrique de l’ouest (publié il y a peu si ça te dit!).
    Ton plat me plait vraiment, bravo pour cette proposition!

    • Merci des jolis compliments ! Les bananes plantain sont très proches de la pomme de terre mais avec une texture de banane ferme. Le gombo lui porte des saveurs discrètes entre le haricot vert, la courgette et l’aubergine… Mais la texture est très originale… Un peu gluant et légèrement croquant à la fois ! ^^

  3. Elsaaaa : j’adore ta recette ! Je reviens de la Nouvelle-Orleans, ou les gombos sont également utilisés. Ton plat m’inspire beaucoup 🙂 Bises et belle semaine !

Répondre à pourquoijegrossis Cancel reply